debeo


debeo
dēbĕo, ēre, dēbŭi, dēbĭtum [de + habeo] - tr. - [st1]1 [-] être débiteur, devoir (de l'argent...).    - debere pecuniam alicui, Cic. Fam. 13, 14, 1 : devoir de l'argent à qqn.    - absol. qui se debere fatentur, Caes. BC. 3, 20, 3 : ceux qui se reconnaissent débiteurs.    - ii qui debent, Cic. Att. 16, 2, 2 : les débiteurs.    - illi quibus debeo, Cic. : mes créanciers.    - debere alicui, Sall. J. 96, 2 : être débiteur de qqn.    - kal. januariis debuit, Cic. : il devait payer aux calendes de janvier.    - debitam biennii pecuniam exigere, Caes. BC. 3, 31, 2 : faire rentrer l'argent dû de deux années.    - o fortunata mors, quae naturae debita pro patria est potissimum reddita! Cic. Phil. 14, 31 : heureuse mort ! c'était une dette envers la nature, mais elle a été acquittée de préférence à la patrie.    - passif. impers. si omnino non debetur, Cic. Q. 1, 2, 10 : si on ne doit pas du tout, s'il n'y a pas du tout dette.    - animam debere, Ter. Phorm. 661 : être criblé de dettes. [st1]2 [-] devoir, être obligé à, être tenu de; devoir, être destiné.    - gratiam alicui debere, Cic. Phil. 2, 27 : devoir de la reconnaissance à qqn.    - gratia alicui debetur, Cic. Fin. 3, 73 : on doit de la reconnaissance à qqn.    - fides quae omnibus debetur, Cic. Q. 1, 1, 28 : la protection qui est due à tous.    - debita officia, Cic. Fin. 1, 33 : les devoirs pressants de la vie sociale.    - numne ferre contra patriam arma debuerunt? Cic. Lae. 36 : étaient-ils tenus de porter les armes contre leur patrie?    - dies longa videtur opus debentibus, Hor. Ep. 1 : le jour paraît long à ceux qui ont une tâche à remplir.    - ita se de populo Romano meritos esse ut... agri vastari, oppida expugnari non debuerint, Caes. BG. 1, 11, 3 : leurs services envers le peuple romain étaient tels que leurs champs n'auraient pas dû être dévastés, leurs places prises d'assaut...    - dicere... debentia dici, Hor. P. 43 : dire les choses qui doivent être dites.    - ea tibi ego non debeo commendare; sed commendo tamen, Cic. Fam. 12 : je ne devrais pas te faire ces recommandations, mais je le fais quand même.    - minor est Serenus meus... post me mori debet, sed ante me potest, Sen. Ep. 63, 15 : mon cher Sérénus est plus jeune que moi... il devrait mourir après moi, mais il se peut qu'il meure avant moi.    - debueram scripto certior esse tuo, Ov. H. 6 : j'aurais dû en être informée par un écrit de ta main.    - de re publica debui pertimescere, Cic. Div. 2 : j'aurais dû trembler pour la république.    - poét. = necesse est... Lucr. 2, 1146; 3, 188, etc.    - poét. devoir = être destiné [par le destin, par la nature, etc.] à.    - urbem cerno Phrygios debere nepotes, Ov. M. 15, 44 : je vois que les descendants des Troyens sont appelés à fonder une ville.    - cui regnum Italiae Romanaque tellus debentur, Virg. En. 4, 276 : à qui sont dus (réservés) le royaume d'Italie et la terre romaine.    - fatis debitus Arruns, Virg. En. 11, 759 : Arruns dû aux destins (= Arruns destiné à mourir).    - sors ista senectae debita erat nostrae, Virg. : c'était le sort réservé à ma vieillesse.    - debemur morti, Hor. : nous sommes voués à la mort.    - debere : devoir = être contraint par la logique de.    - quoniam... existimare debetis... Cic. Cat. 3, 16 : puisque... vous devez logiquement penser que. [st1]3 [-] au fig. devoir, être redevable de.    - debere beneficium alicui, Cic. de Or. 1, 121 : être redevable à qqn d'un service.    - debere plus alicui quam... Cic. Fam. 2, 6, 5 : être plus redevable, avoir plus d'obligations à qqn qu'à...    - debere vitam alicui, Ov. P. 4, 5, 31 : devoir la vie à qqn.    - debere salutem alicui, Ov. M. 7, 164 : devoir son salut à qqn    - absol. alicui debere, Cic. : avoir des obligations à qqn.    - me debere bonis omnibus fateor, Cic. : j'avoue que j'ai des obligations à tous les gens de bien.
* * *
dēbĕo, ēre, dēbŭi, dēbĭtum [de + habeo] - tr. - [st1]1 [-] être débiteur, devoir (de l'argent...).    - debere pecuniam alicui, Cic. Fam. 13, 14, 1 : devoir de l'argent à qqn.    - absol. qui se debere fatentur, Caes. BC. 3, 20, 3 : ceux qui se reconnaissent débiteurs.    - ii qui debent, Cic. Att. 16, 2, 2 : les débiteurs.    - illi quibus debeo, Cic. : mes créanciers.    - debere alicui, Sall. J. 96, 2 : être débiteur de qqn.    - kal. januariis debuit, Cic. : il devait payer aux calendes de janvier.    - debitam biennii pecuniam exigere, Caes. BC. 3, 31, 2 : faire rentrer l'argent dû de deux années.    - o fortunata mors, quae naturae debita pro patria est potissimum reddita! Cic. Phil. 14, 31 : heureuse mort ! c'était une dette envers la nature, mais elle a été acquittée de préférence à la patrie.    - passif. impers. si omnino non debetur, Cic. Q. 1, 2, 10 : si on ne doit pas du tout, s'il n'y a pas du tout dette.    - animam debere, Ter. Phorm. 661 : être criblé de dettes. [st1]2 [-] devoir, être obligé à, être tenu de; devoir, être destiné.    - gratiam alicui debere, Cic. Phil. 2, 27 : devoir de la reconnaissance à qqn.    - gratia alicui debetur, Cic. Fin. 3, 73 : on doit de la reconnaissance à qqn.    - fides quae omnibus debetur, Cic. Q. 1, 1, 28 : la protection qui est due à tous.    - debita officia, Cic. Fin. 1, 33 : les devoirs pressants de la vie sociale.    - numne ferre contra patriam arma debuerunt? Cic. Lae. 36 : étaient-ils tenus de porter les armes contre leur patrie?    - dies longa videtur opus debentibus, Hor. Ep. 1 : le jour paraît long à ceux qui ont une tâche à remplir.    - ita se de populo Romano meritos esse ut... agri vastari, oppida expugnari non debuerint, Caes. BG. 1, 11, 3 : leurs services envers le peuple romain étaient tels que leurs champs n'auraient pas dû être dévastés, leurs places prises d'assaut...    - dicere... debentia dici, Hor. P. 43 : dire les choses qui doivent être dites.    - ea tibi ego non debeo commendare; sed commendo tamen, Cic. Fam. 12 : je ne devrais pas te faire ces recommandations, mais je le fais quand même.    - minor est Serenus meus... post me mori debet, sed ante me potest, Sen. Ep. 63, 15 : mon cher Sérénus est plus jeune que moi... il devrait mourir après moi, mais il se peut qu'il meure avant moi.    - debueram scripto certior esse tuo, Ov. H. 6 : j'aurais dû en être informée par un écrit de ta main.    - de re publica debui pertimescere, Cic. Div. 2 : j'aurais dû trembler pour la république.    - poét. = necesse est... Lucr. 2, 1146; 3, 188, etc.    - poét. devoir = être destiné [par le destin, par la nature, etc.] à.    - urbem cerno Phrygios debere nepotes, Ov. M. 15, 44 : je vois que les descendants des Troyens sont appelés à fonder une ville.    - cui regnum Italiae Romanaque tellus debentur, Virg. En. 4, 276 : à qui sont dus (réservés) le royaume d'Italie et la terre romaine.    - fatis debitus Arruns, Virg. En. 11, 759 : Arruns dû aux destins (= Arruns destiné à mourir).    - sors ista senectae debita erat nostrae, Virg. : c'était le sort réservé à ma vieillesse.    - debemur morti, Hor. : nous sommes voués à la mort.    - debere : devoir = être contraint par la logique de.    - quoniam... existimare debetis... Cic. Cat. 3, 16 : puisque... vous devez logiquement penser que. [st1]3 [-] au fig. devoir, être redevable de.    - debere beneficium alicui, Cic. de Or. 1, 121 : être redevable à qqn d'un service.    - debere plus alicui quam... Cic. Fam. 2, 6, 5 : être plus redevable, avoir plus d'obligations à qqn qu'à...    - debere vitam alicui, Ov. P. 4, 5, 31 : devoir la vie à qqn.    - debere salutem alicui, Ov. M. 7, 164 : devoir son salut à qqn    - absol. alicui debere, Cic. : avoir des obligations à qqn.    - me debere bonis omnibus fateor, Cic. : j'avoue que j'ai des obligations à tous les gens de bien.
* * *
    Debeo, debes, debui, debitum, penul. corr. debere. Cic. Debvoir, Estre tenu à aucun.
\
    Calendis Ianuarii debuit, adhuc non solui. Cic. Dés le premier jour de Janvier.
\
    Quantum debet? Cic. Combien doibt il?
\
    Priuatim debere. Cic. Particulierement, En particulier, A part, Tout seul.
\
    Debeo tibi hanc fidem. Plin. iunior. Je te doibs rendre ceste loyaulté.
\
    Vitam tibi debere fatetur. Ouid. Il confesse qu'il ne tient sa vie que de toy.
\
    Debeo tibi, sine accusatiuo. Cic. Tibi debemus. Nous te sommes tenuz.
\
    Magnopere debere alicui. Cic. Estre grandement son tenu, ou Estre tenu à luy.
\
    Id nostrae necessitudini debere me iudico. Cic. Je doibs, ou suis tenu faire cela à cause de l'amitié qui est entre nous deux, L'amitié qui est entre nous deux m'oblige à faire cela.
\
    Debuit nosse. Cic. Il falloit qu'il le congneust.
\
    Inuentio eius Chio insulae debetur. Plin. Cela a esté trouvé en l'isle de Chios.
\
    Pro eo nemo soluet, neque debebitur. Cato. Et n'y aura nulle obligation.

Dictionarium latinogallicum. 1552.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dèbeo — dèbe|o prid. 〈odr. dèbelī, komp. dȅbljī〉 1. {{001f}}koji je pretjerano težak, koji ima mnogo sala; ugojen, salast, opr. mršav, suh, tanak 2. {{001f}}a. {{001f}}koji je velike širine između dviju površina [∼o zid] b. {{001f}}koji ima velik… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • ȍdebeo — prid. 〈odr. ȍdebelī〉 prilično debeo, koji se ubraja među deblje [∼ štap; ∼ čovjek] …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • prȅdebeo — prid. 〈odr. lī〉 previše debeo …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • pȍdebeo — prid. 〈odr. elī〉 koji je teži, pretiliji; ojači …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • non debeo melioris conditionis esse, quam auctor meus a quo jus in me transit — /non debiyow miyliyoras kandishiyownas esiy kwaem oktar miyas ey kwow jas in miy trasnzat/ I ought not to be in better condition than he to whose rights I succeed …   Black's law dictionary

  • non debeo melioris conditionis esse, quam auctor meus a quo jus in me transit — /non debiyow miyliyoras kandishiyownas esiy kwaem oktar miyas ey kwow jas in miy trasnzat/ I ought not to be in better condition than he to whose rights I succeed …   Black's law dictionary

  • Non debeo melioris conditionis esse, quam auctor meus a quo jus in me transit — I ought not to be in any better condition than my ancestor from whom the right passed on to me …   Ballentine's law dictionary

  • Jean-Baptiste De Goué — Armes de la famille de Goué : d or au lion de gueules surmonté d un fleur de lys d azur Jean Baptiste de Goué (1646 9 décembre 1690, Villeneuve la Guyard[1 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Le Goué — Jean Baptiste de Goué Armes de la famille de Goué : d or au lion de gueules surmonté d un fleur de lys d azur Jean Baptiste de Goué (1646 9 décembre 1690, Villeneuve la Guyard[1 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste de Goue — Jean Baptiste de Goué Armes de la famille de Goué : d or au lion de gueules surmonté d un fleur de lys d azur Jean Baptiste de Goué (1646 9 décembre 1690, Villeneuve la Guyard[1 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste de Goué — Armes de la famille de Goué : d or au lion de gueules surmonté d un fleur de lys d azur Jean Baptiste de Goué (1646 9 décembre 1690, Villeneuve la Guyard[1]), magistrat français …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.